Le «skin» en continu fonctionne sur le même principe d'opération que la thermoformeuse, mais inversé.

L'équipement utilise un film non-formable comme base ou film de fond. On y dépose les ingrédients à emballer. Le film du dessus est chauffé et formé sur les aliments par un vacuum qui tire sur le film. L'expression «skin» pour «peau» c'est parce que le film vient se mouler aux produits, sans plis ou espaces vides.

Le film moule tellement le produit qu'on doit toucher pour être certain qu'il est emballé. Toutefois, cette opération exige que votre produit soit rigide ou semi-rigide. Si votre produit était trop humide, l'eau ou le jus coulerait sur le film de fond et le contaminerait. Il serait alors impossible de sceller les deux films ensemble.

Nous utilisons habituellement un polyester / Surlyn comme fond et un Surlyn pur sur le dessus comme film formable. Le Surlyn est un film très mou, très extensible. Il se moulera sur le produit comme une peau. C'est un des rares cas où on n'utilise pas un film laminé.

Vous aurez remarqué que l'on a utilisé du Surlyn en lamination sur le film de fond. Les scellants doivent être compatibles: Surlyn avec Surlyn.

La deuxième sorte de «skin pack», soit TRIGON ou SIPROMAC.

C'est une machine à chambre dans laquelle on peut mettre un contenant, un carton, un film ou plusieurs sortes de produits comme fond. La chambre mesure habituellement 24" x 30". Une fois que tous les emballages sont bien en place au fond avec les produits, on tire un film Surlyn spécial, comme une couverture, sur nos produits en fermant le couvercle. Le film est chauffé et un vacuum vient fondre le film sur nos produits et nos emballages. Très bel emballage, certainement ce que l'on trouve de plus joli sur le marché.

Les inconvénients

Impossible d'en tirer une très grande production. GROS MAXIMUM, un (1) million de paquets par année. Deuxième problème: le coût d'emballage le plus dispendieux qui existe.